IMPATIENCE QUAND TU NOUS TIENS…

Ca y est, nous y sommes enfin arrivés. Après avoir survécu au célèbre et fatidique hiver lyonnais nous jouissons, petit à petit, du retour des magnifiques jours ensoleillés.

Un retour si attendu qu’il a réussi à nous faire bondir de notre lit ce dimanche, alors
que nous étions tous dans le mal après un dur et laborieux weekend.

Capture d’écran 2015-03-12 à 09.15.22

Mais problème : Qu’est-ce qu’on enfile en ce temps de mi saison ? Car ne le niez pas, nous avons toutes été tentées par l’idée de ressortir nos petits shorts 501 et nos mini robes légères que nous avons usées l’été dernier. Impatientes de retrouver nos petits hauts fluides et courts, portés sur nos tailles hautes préférées. Tentant oui… Mais non. ON SE CALME !

Au risque de passer pour des niaises qui se dévêtissent au moindre rayon de soleil alors que Lyon est encore bien trop frais, nous faisons preuve d’un peu de retenue en commençant à peine par sortir sans manteaux. Petite folie de la journée.

Par contre, nous avons le droit en attendant, et il est même vivement recommandé pour notre santé, de nous pencher sur les collections Printemps-Eté qui ornent depuis quelques semaines tous les magasins.

Très bonne nouvelle, l’été 2015 sera contrasté et mélange des influences diverses et variées nous donnant le choix entre plusieurs styles.

Commençons par l’influence Seventies que l’on retrouve partout sous plusieurs formes. D’un côté une tendance très « Fièvre du samedi soir » avec des imprimés à touches pailletées. Mais aussi le 70’s Gypset Bohème avec de longues robes fluides qui dansent au moindre souffle de vent. On aperçoit aussi la Bohème romantique avec des robes blanches, travaillées à la dentelle, et sa fleur dans les cheveux…

A l’inverse, un grand accent masculin se démarque en cette saison. Des touches très militaires avec le come-back de choc du Kaki sous des coupes pourtant très féminines marquées à la taille ou décolletées. Un souffle marin rafraîchissant avec des vestes à épaulettes et pantalons carotte à cordages bleus. Enfin on retrouve un côté très industrie cette saison, retrouvant des combinaisons de pilotes d’avion de chasse ou de techniciennes de choc.

Les jeux de transparence répondront bien-sûr présents cette saison mais sous des couleurs pâles très sobres et des coupes rappelant les danseuses de ballet : des tutus extra-longs portés avec des ballerines et un petit débardeur, en toute simplicité.

La grande originalité de l’été 2015 ce sont les patchworks de tissus vintages et jeans mélangeant imprimés, couleurs et matières radicalement opposées. Plus il y en a et mieux c’est, rendant le tissu tellement original qu’il faut s’appliquer à simplifier au maximum la coupe de la tenue pour ne pas en faire trop et finir par ne ressembler à rien. Je vous l’accorde, difficile et risqué… Mais ça se tente !

Capture d’écran 2015-03-12 à 09.15.28

Vous l’aurez compris cette saison il y en a pour tous les goûts, même les plus mauvais deviennent à la Mode. Alors cet été adoptez le style qui vous plaira, plusieurs à la fois si l’envie vous vient.

Cet été soyez qui vous voulez !

Devayani DINARD

difficile et risqué… Mais ça se tente !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s