L’Art dans la Mode

Vous l’avez sûrement remarqué dans les vitrines, les magazines, les affiches… l’heure est à l’hommage à l’art !

Art et Mode, Mode et Art : s’incluent-ils, se distinguent-ils, s’opposent-ils ? Si la plupart des créateurs de mode tels Lagerfeld ou Prada affirment que la mode n’est pas de l’art avec un grand A, les créateurs se plaisent néanmoins à brouiller les frontières entre ces deux mondes. Dès les années 30, la collaboration entre la créatrice de mode italienne Elsa Schiaparelli et l’artiste surréaliste Salvador Dali a marqué les esprits avec des créations détonantes comme la robe larme, la robe homard ou le tailleur tiroirs.

Capture d’écran 2014-05-06 à 14.35.10

Et vous vous souvenez tous de la très célèbre robe Mondrian créée par Yves Saint Laurent en 1965.

2

Cette année, le clin d’œil à l’art est une véritable tendance. Retour sur les inspirations artistiques les plus marquantes de cette saison.

Opening Ceremony fait un clin d’œil absolument explicite au surréaliste Magritte. Les fenêtres trompe-l’œil emblématiques de l’artiste belge sont à l’honneur chez cette marque américaine qui fait ainsi prendre tout son sens au « wearable art ».

5

Mais si vous préférez des touches artistiques plus subtiles et dans un style beaucoup moins figuratif, alors vous adorerez les imprimés CELINE de la collection Eté 2014, qui s’apparentent à des coups de peintures faits à la brosse. Ce n’est pas pour rien que les noms de ces pièces comportent le mot « brush ». Vous pouvez adopter le total look brush comme ci-dessous, ou pour un look un peu plus sage et classique compiler le haut avec un bas neutre et vice-versa.

3

Dans un esprit plus coloré et régulier, Karl Lagerfeld a suggéré des touches de peinture sur les créations printemps-été 2014 de CHANEL. La femme devient ici la palette joyeuse des couleurs printanières.

Capture d’écran 2014-05-06 à 14.29.20

La Maison Gucci quant à elle s’inspire délibérément de l’Art Nouveau : les imprimés pleins de courbes et d’arabesques créent une silhouette langoureuse et aérienne semblable à ces femmes envoûtantes de Mucha.

7

Enfin, on aura remarqué les pièces de Jean Charles de Castelbajac qui a ouvertement franchi et dépassé les frontières entre l’art et la mode. Le vêtement n’est pas seulement l’illusion d’un réceptacle de coups de pinceaux, il devient une véritable toile sur laquelle le créateur peint à la main.

Capture d’écran 2014-05-06 à 14.40.36

Art ou pas Art, la mode en tout cas n’est donc pas un tableau figé à regarder de loin, mais plutôt une image de notre époque mouvante à incarner par nos corps mêmes.

Clara Niniewski

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s