L’illustration de mode, indispensable ou accessoire ?


Christian David Moore

A l’heure où la technologie photographique atteint des sommets et où Photoshop permet au grand public de s’improviser illustrateur, a-t-on encore besoin des illustrateurs de mode ?
La réponse est oui. Ma partialité est transparente mais qu’importe, à moi de vous démontrer en quoi ils demeurent incontournables.


Petra Dufkova

Avant tout, rappelons qu’il s’agit d’une profession qui a énormément évolué, avec la démocratisation des logiciels de retouche photo et de création graphique, la visibilité accrue de la mode notamment dans la presse féminine et le passage du statut de salarié à celui de free lance pour beaucoup d’illustrateurs.

La mode, un secteur reposant avant tout sur l’image


David Downton

A la question épineuse « pour toi, c’est quoi la mode ? », j’ai toujours répondu en insistant sur la relation à l’image. Parce que s’habiller ne relève plus de la pudeur ou du simple confort depuis longtemps, parce que se coiffer ou se maquiller remonte au paléolithique et parce qu’aujourd’hui encore on juge une personne avant tout par ce qu’on en voit, l’image est au cœur de la mode.

L’illustration, moyen d’attirer de nouveaux clients.

Katharine Asher

Photographie, gouache, dessin, aquarelle, Photoshop, tous les moyens sont bons pour donner du poids au contenu mais également pour gagner des parts de marché, notamment en France où la compétition au sein de la presse féminine « haut de gamme » fait rage. Si Vogue a su conquérir ses lettres de noblesse et en constitue aujourd’hui un pilier incontournable, beaucoup de magazines cherchent encore à convaincre. D’autant plus que la couverture des magazines de mode reste un déterminant majeur du passage à l’acte d’achat, dans un secteur où l’achat d’impulsion est courant.

Démocratisation de l’illustration


Illustrations gagnantes du concours Galeries Lafayette

Aujourd’hui, certains n’hésitent plus à faire appel à des amateurs pour illustrer leurs produits, comme c’est le cas des Galeries Lafayette qui ont organisé à deux reprises un concours d’illustration ouvert au grand public (autour des thèmes « Au royaume de la mode la beauté est reine » et « la Beauté vit plus mode »).


Eduard Erlikh

Malgré cette démocratisation, le talent et la renommée acquise restent les atouts principaux des illustrateurs. Je n’hésiterai d’ailleurs pas à revenir régulièrement sur mes illustrateurs favoris qui démontrent souvent que le pinceau a encore toute sa place dans l’imagerie de la mode.

L’illustrateur de mode de la semaine, à suivre donc😉

PB*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s