La famille Hermès n’est pas disposée à vendre

La famille Hermès n’a pas l’intention de vendre le groupe de luxe du même nom, dont elle est l’actionnaire principal, après l’entrée dans son capital de LVMH, le géant mondial du secteur, propriété du milliardaire Bernard Arnault.

« Hermès vient d’être informée » de l’entrée au capital du groupe LVMH, a affirmé Hermès International dans un communiqué dimanche soir. « Aujourd’hui, l’actionnariat familial est, avec près des trois quarts du capital, largement majoritaire et parfaitement uni pour la poursuite d’un projet d’entreprise commun », selon la même source.

« Le maintien du contrôle à long terme de la société Hermès est garanti par son statut de société en commandite par actions, et les actionnaires de la famille Hermès confirment qu’aucun projet de cession significative de capital n’est envisagé », souligne le communiqué.

« ACTIONNAIRE À LONG TERME »

La cotation en Bourse permet aux investisseurs qui le souhaitent d’entrer de façon minoritaire dans le capital. LVMH a annoncé samedi son entrée à hauteur de 14,2 % au capital d’Hermès, mais a assuré ne pas avoir l’ambition de « prendre le contrôle » de son concurrent, dont il veut seulement être « un actionnaire à long terme ».

L’opération fait désormais de LVMH le premier actionnaire individuel d’Hermès, en dehors des héritiers de la famille du fondateur. L’avenir d’Hermès faisait l’objet de nombreuses spéculations depuis la mort, en mai, de son dirigeant charismatique Jean-Louis Dumas.

Le groupe Hermès est surtout connu pour sa maroquinerie et ses foulards de soie. Environ 20 % de son capital est en Bourse depuis 1993. Le reste était détenu jusqu’à présent par la famille des fondateurs, soit une quarantaine de personnes et des dirigeants de la société.

LVMH détient désormais directement 14,2 % du capital d’Hermès, auxquels s’ajoutent 2,9 % sous forme d’actions convertibles, soit un total de 17,1 % pour lequel il a payé 1,45 milliard d’euros. Le groupe de Bernard Arnault est le leader mondial des produits de luxe, présent dans les vins, spiritueux, champagnes, la haute couture, la mode, la maroquinerie, les parfums, la distribution sélective, l’industrie du diamant ou encore les montres.

Source: Le Monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s